Conseils Pratiques

En cas de gel
En cas d’absence
Comment économiser l’eau ?


En cas de gel

Le compteur est propriété de la collectivité. Même si l’abonné n’est pas propriétaire, c’est l’abonné qui en a la garde au titre de l’article 1384 du Code Civil.

En cas de gel, l’abonné doit assurer la protection de son compteur d’eau.

  • Si le compteur est placé dans un regard, à l’extérieur : isolez les parois du regard à l’aide de polystyrène et utilisez des sacs remplis de billes ou de débris de polystyrène pour isoler le compteur. N’utilisez jamais de matériaux absorbant l’humidité comme la paille, du textile, du papier, de la laine de verre ou de roche, etc. Fermez bien le regard.
  • Si le compteur est dans une cave ou un garage : en cas de grand froid, protégez les canalisations et le compteur à l’aide de matériaux isolant (laine de verre ou gaine isolante en mousse). A l’intérieur de votre cave, fermez bien tous les soupiraux.

Si votre compteur gèle, les frais de remplacement du compteur sont à votre charge.

S’il y a une fuite d’eau suite au gel, le SIAEP du Bassin de Gouzon ne prend pas en charge le surplus financier de la surconsommation d’eau potable.

Le branchement eau est muni d’un robinet avant compteur, manœuvrable par l’abonné et permettant d’isoler l’installation intérieure en cas de fuite ou d’incident. Il est recommandé de vérifier périodiquement le bon fonctionnement de ce robinet. En cas de mauvais fonctionnement, l’abonné doit avertir le SIAEP du Bassin de Gouzon qui effectuera gratuitement le remplacement du robinet avant compteur.


En cas d’absence

En cas d’absence de plus de 15 jours consécutifs, il est demandé à l’abonné de fermer le robinet d’arrêt avant compteur et de vidanger son installation privative. S’il y a une fuite pendant l’absence de l’abonné, le SIAEP du Bassin de Gouzon ne prend pas en charge le surplus financier de la surconsommation d’eau potable. En cas de réclamation pour une surconsommation d’eau, le SIAEP est habilité à contrôler l’incident.


Économisez l’eau

Vous pouvez réduire votre consommation d’eau par de simples gestes, par exemple :

  • Ne laissez pas couler l’eau :
    Près de 50 % de notre consommation d’eau domestique est utilisée pour se laver et faire la vaisselle, alors que moins de 5 % sert à notre alimentation. Il est alors judicieux de fermer l’eau (potable, rappelons-le) lorsque vous vous lavez les dents, que vous vous rasez ou que vous faites la vaisselle : un robinet ouvert a un débit de 12 litres par minute.
  • Préférez la douche au bain :
    Une douche consomme entre 40 litres (si on ferme l’eau pour se savonner) et 60 litres d’eau (si on laisse couler), contre 150 à 200 litres pour un bain. Faites le calcul : avec un bain, on peut prendre cinq douches !
    Les robinets mitigeurs évitent le gaspillage d’eau pendant le réglage de la température.
  • Optez pour une chasse d’eau à double débit :
    A chaque fois que vous tirez la chasse d’eau, c’est 6 à 12 litres d’eau potable qui sont utilisés. Au final, environ 1/4 de notre consommation d’eau part dans les toilettes. Pour réduire cette dépense, faites installer une chasse à double vitesse : elle n’utilise que 3 ou 6 litres, au choix. Une solution idéale et peu coûteuse contre le gaspillage.
  • Traquez les fuites :
    Un robinet qui goutte pendant 24 heures, c’est près de 100 litres d’eau perdue dans les égouts, soit 36 500 litres soit 36 m3 par an. Surveillez donc les fuites en effectuant des relevés de compteurs, en contrôlant régulièrement les joints, ou en faisant installer un régulateur de pression par un professionnel.
    Pour détecter les fuites non visibles, fermer tous les appareils utilisant l’eau et vérifier si votre compteur tourne. Si oui, il y a une fuite :chasse d’eau, robinets, soupape de sécurité du ballon d’eau chaude…. N’attendez pas pour réparer la fuite.
  • Limitez les débits :
    Il existe des dispositifs simples et pas chers qui permettent de faire des économies d’eau, tout en conservant un même confort d’utilisation : les systèmes
    «stop douche », qui gardent le réglage de la température, les pommeaux de douche économiques (avec aérateurs), qui font chuter le débit à 6 litres par minute, les robinets thermostatiques, qui consomment 30 % de moins, les mitigeurs, les régulateurs, ou encore les robinets à infrarouge.
  • Faîtes des lessives écologiques :
    Lors de l’achat d’un lave-linge, laissez-vous guider par l’étiquette énergie (choisir la catégorie A) ou l’écolabel européen. Ces critères vous garantissent des consommations réduites en eau. Même chose pour un lave-vaisselle. Et ne faîtes tourner les machines que si elles sont remplies.
    Remplir son lave-linge au maximum.
  • Arrosez intelligemment votre jardin :
    Pour arroser le jardin, on utilise 15 à 20 litres d’eau par m2.
    L’évaporation de l’eau est moins importante quand le soleil est couché. Arrosez donc votre pelouse le soir. Autres astuces : binez régulièrement votre jardin, utilisez des granulés ou l’arrosage au goutte à goutte, paillez vos plantes et choisissez celles résistantes à la sécheresse. Ou du moins des végétaux adaptés au climat local.
  • Lavez votre voiture sans eau :
    Laver sa voiture à la main coûte quelque 200 litres d’eau. Sachez cependant qu’il existe des nettoyants biodégradables qui n’en ont pas besoin. Des centres de lavage automatique utilisent même cette technique ! De préférence, choisissez les produits écolabellisés.
  • Récupérez l’eau de pluie :
    Pour laver votre voiture, arroser votre jardin, ou même remplir votre piscine, pensez aussi à installer une citerne qui collectera l’eau de pluie tombée sur votre toit. Certaines sont aujourd’hui équipées de stérilisateurs. Vous épargnerez ainsi beaucoup les nappes phréatiques durement sollicitées.
  • Recyclez l’eau :
    Pour réduire encore les dépenses d’eau, vous pouvez par exemple laver vos fruits et légumes dans une bassine et vous en servir ensuite pour arroser le jardin. Dans la même veine, il sera possible de réutiliser l’eau de votre aquarium.

En France, nous consommons à la maison environ 150 litres d’eau par jour et par habitant, soit environ 55 m3 par an et par habitant.

ENSEMBLE, ÉCONOMISONS L’EAU.

Le SIAEP du Bassin de Gouzon vend des économiseurs d’eau à 1.20 € TTC.